Translate

mercredi 19 février 2014

Une esperluette avec un plan de ville

Quoi, vous ne savez pas ce qu'est une esperluette? Moi, je connaissais l'ampersand, l'équivalent anglais, à force de lire des blogs anglophones, mais j'ai dû chercher la traduction en français pour écrire ce billet. La porte de notre chambre à coucher est maintenant décorée d'une esperluette recouverte d'un plan de ville:

En tant que lectrice/lecteur attentive/attentif, vous aurez remarqué que ça, ce n'est pas la porte de notre chambre à coucher, mais un mur en crépi. J'ai triché pour prendre les photos, la luminosité dans le couloir n'est franchement pas terrible.
L'idée de ce projet remonte aux premiers jours dans notre appartement, quand tout était encore très neutre et froid. J'ai alors découpé dans une plaque de sagex (mot suisse pour polystyrène expansé) la première lettre du prénom de mes deux enfants, et je les ai recouvertes d'adhésif en papier craft brun. Ma fille a ensuite décoré son C avec des  paillettes, et mon fils avec des punaises de couleur. Les trois portes des chambres à coucher donnent sur le même couloir, donc il fallait également une lettre dans le même style pour notre chambre. Sauf que le temps a filé, les idées aussi.
Jusqu'à récemment, quand j'ai enfin résolu le dilemme suivant: fallait-il prévoir les initiales de nos deux prénoms, B et N? Mais je trouvais ça un peu niais, et surtout je n'avais plus qu'une plaque de sagex (que j'avais d'ailleurs récupéré d'un emballage). Mais alors quelle alternative? L'esperluette, bien sûr! Et si vous ne trouvez pas ça logique, vous n'êtes pas seul-e, vous tiendrez compagnie à mon mari.

Et si cela vous donne envie de réaliser votre propre lettre, voici comment je m'y suis prise:

J'ai tout d'abord choisi une police qui me plaisait, avant d'agrandir la lettre à la taille voulue, à l'aide du site blockposters.com. C'est tout simple: on télécharge une image, on indique la taille qu'on aimerait, et le site produit un pdf à imprimer. En l'occurrence, j'ai choisi la taille de 4 pages A4:


J'ai ensuite découpé l'esperluette, avant de la coller sur la plaque de sagex à l'aide d'une colle en spray qui n'adhère pas définitivement (donc on peut enlever facilement le modèle).


J'ai suivi les contours de la lettre au feutre et décollé les morceaux de papier:


Et ensuite j'ai découpé l'esperluette au cutter:


Comme le sagex brut, ce n'est pas très pratique pour la déco, je l'ai recouvert de mon fameux scotch en papier craft:


Faute d'idée, la lettre est restée quelques jours en l'état, et j'hésitais à la laisser définitivement comme ça. La superposition des couches donne un joli dessin:


Mais tout de même, c'était un peu trop brut. J'ai longtemps hésité, mais au final j'ai opté pour le style carte géographique. Ca semble être très à la mode aux USA, pour décorer à peu près n'importe quoi, donc pourquoi pas la porte de notre chambre à coucher? J'ai toujours eu une très bonne relation avec les cartes géographiques, ça doit génétique (pour la petite histoire: mon père m'a nommée co-pilote à 8 ans, parce que ma mère, exceptionnellement, n'était pas de la partie, et c'était bien avant les GPS...).

J'ai donc passé en revue ma collec de cartes et autres plans de villes, j'en ai choisi une et je l'ai collée sur la lettre, avant d'en suivre le tour pour découper le plan.


Et finalement j'ai verni le tout avec deux couches de décopatch. Le rendu est plus brillant que sans vernis, mais le plan a légèrement gondolé, donc je ne referais pas forcément. Mais de loin, c'est clair, les couleurs ressortent mieux.


J'ai fixé l'esperluette à l'aide d'autocollants qui s'enlèvent sans trace, le sagex ayant l'avantage d'être très léger.
Et vous vous demandez certainement quelle ville figure sur le plan: c'est la dernière capitale européenne que nous avons visitée et que nous avons adorée. Un indice supplémentaire: l'auberge de jeunesse est un vieux voilier restauré, avec une vue imprenable sur le palais royal et la vieille-ville. Des suggestions?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire